formation en santé par la simulation

Vous êtes ici : accueil enseignement enseignement paramédical formation en santé par la simulation

Le CHU et l’Université d'Angers, pionniers dans le domaine de la simulation en réanimation et anesthésie ont créé le 31 mai 2013 une plateforme et un groupement d’intérêt scientifique (GIS) APLHUSS (Angers Plateforme Hospitalo-Universitaire de Simulation en Santé) réunissant tous les acteurs angevins de ce domaine.
Le centre accueille aujourd’hui des formations de diverses disciplines, telles que la pédiatrie, la cancérologie, la néonatalogie, etc.

L’expertise angevine sur la simulation, impulsée dès 2008 est reconnue sur le plan national. En 2011, la Haute autorité de santé a confié au Professeur Jean-Claude Granry, à l’origine du centre de simulation, et au Docteur Marie-Christine Moll, une mission majeure : établir à l’échelle nationale et internationale un état des lieux des pratiques de simulation dans le secteur de la santé. Ces deux angevins sont désormais les référents, en France, sur les bonnes pratiques dans ce domaine.

L'expertise du CHU d'Angers en matière de simulation en santé repose également sur un équipement de qualité et de très haute technologie : un centre dédié à la simulation en santé.
Ce centre est animé par une équipe d'experts coordonnant des formations médicales et paramédicales.
Des mannequins dits haute fidélité permettent aux apprenants de s'exercer à des techniques très précises selon le principe clé de la simulation en santé : "jamais la première fois sur le patient".
  • Retrouvez toutes les informations sur le centre de simulation et les formations en simulation en haut de page, dans le cadre gris.

D’autres acteurs angevins ont développé simultanément des activités de formation s’appuyant sur la simulation. Les facultés de médecine et de pharmacie, l’Institut de formation de soins infirmiers (IFSI) et l’école de sages-femmes en font partie, de même que le Centre d’enseignement des soins d’urgences (Cesu).
 

la formation en santé par la simulation : quel principe ?

La simulation est un moyen pédagogique d’amélioration des compétences techniques et comportementales dans un environnement sécurisé sans aucun risque pour le patient. Elle correspond à l’utilisation d’un matériel (comme un mannequin ou un simulateur procédural), de la réalité virtuelle ou d’un patient standardisé, pour reproduire des situations ou des environnements de soins, pour enseigner des procédures diagnostiques et thérapeutiques et permettre de répéter des processus, des situations cliniques ou des prises de décision par un professionnel de santé ou une équipe de professionnels.
La simulation en santé s’adresse à tous les professionnels de santé et permet :
  • de former à des procédures, à des gestes ou à la prise en charge de situations ;
  •  d’acquérir et de réactualiser des connaissances et des compétences techniques et non techniques (travail en équipe, communication entre professionnels, etc.) ;
  • d’analyser ses pratiques professionnelles en faisant porter un nouveau regard sur soi-même lors du débriefing ;
  • d’aborder les situations dites « à risque pour le patient » et d’améliorer la capacité à y faire face en participant à des scénarios qui peuvent être répétés ;
  • de reconstituer des événements indésirables, de les comprendre lors du débriefing et de mettre en œuvre des actions d’amélioration de la qualité et de la sécurité des soins.