Fortes chaleurs et canicule : les précautions à prendre

Vous êtes ici : accueil le chu angers à la Une Actualités 2022

Date(s)

du 11 juillet 2022 au 31 août 2022

La région est régulièrement touchée par des vagues de forte chaleur. Le CHU d'Angers rappelle les précautions à prendre et invite chacun à rester vigilant.

Les épisodes de fortes chaleurs se multiplient en Maine-et-Loire.

Quelques recommandations de base

En pareil cas, il est important de rappeler que des gestes simples permettent de se protéger. Une attention particulière doit être portée pour les personnes plus vulnérables (personnes âgées, personnes handicapées ou malades à domicile, personnes dépendantes, femmes enceintes et enfants).

  • Buvez régulièrement de l’eau sans attendre d’avoir soif ;
  • Rafraîchissez-vous et mouillez-vous le corps (au moins le visage et les avants bras) plusieurs fois par jour ;
  • Mangez en quantité suffisante et ne buvez pas d’alcool ;
  • Evitez de sortir aux heures les plus chaudes et passez plusieurs heures par jour dans un lieu frais (cinéma, bibliothèque municipale, supermarché, musée…) ;
  • Maintenez votre logement frais (fermez fenêtres et volets la journée, ouvrez-les le soir et la nuit s’il fait plus frais) ;
  • Pensez à donner régulièrement de vos nouvelles à vos proches et, dès que nécessaire, osez demander de l’aide ;
En cas d'urgence, appelez le 15. Mais afin d'anticiper tout malaise n'hésitez pas à demandez conseil à votre médecin traitant, tout particulièrement en cas de problème de santé ou de traitement médicamenteux régulier (adaptation de doses par exemple).

Si une canicule devait être observée, une plateforme téléphonique "information canicule" : 0 800 06 66 66 (appel gratuit depuis un poste fixe entre 9h et 19h) peut être activée. Ce numéro ouvert par la Direction générale de la santé permet d'obtenir des conseils pour se protéger et protéger son entourage.

Vous êtes sportifs ? Gare au coup de chaleur d'exercice

Retrouvez ici l'alerte des médecins réanimateurs et du sport du CHU d'Angers sur les risques inhérents à la pratique sportive durant de fortes chaleurs.

Les conseils pour votre nourrisson

Conseil de bons sens pour les familles : les sorties se feront le matin et le soir aux heures les plus fraîches.

Le Dr Bertrand Leboucher, à la tête de la Fédération de pédiatrie du CHU, rappelle qu'il faut "veiller à ne pas trop couvrir les nouveaux-nés a l'intérieur et veiller à ne pas bloquer la circulation de l'air dans les landaus et poussettes".

Un tissu pourra être installé sur la poussette pour faire de l'ombre mais il sera fixé de manière à laisser circuler l'air dans la nacelle ou la poussette. Sans cela, c'est l'effet inverse qui sera obtenu.

Il faudra également veiller à la bonne alimentation et l'hydratation de l'enfant.

Et pour les personnes âgées ?

Le Pr Cédric Annweiler, chef du service de gériatrie, rappelle que nous ne sommes pas tous égaux face à la chaleur : "Les grandes chaleurs sont tout aussi redoutables que les grands froids. Il est facile de se protéger du froid, il faut s’isoler. Mais pour la chaleur, c’est différent, cela repose sur la transpiration. L’évaporation de la chaleur sur la peau présente deux risques : le risque d’avoir trop de perte avec un risque de déshydratation ou, à l’inverse, ne pas réussir à évacuer suffisamment la chaleur et avoir un réchauffement de l’organisme avec un coup de chaleur qui peut être redoutable."
 
 L’important est donc de boire. "Or, la personne âgée perd le mécanisme de la sensation de soif. Il ne faut pas attendre d’avoir soif pour boire et hydrater l’organisme, en revanche pas plus d’1 Litre ou 2 par jour. Une trop grande quantité d’eau peut ne pas être désirable chez certains patients souffrant de maladies de cœur ou rénales en particulier."
 
 Au CHU, les recommandations appliquées sont celles que chacun peut suivre chez soi :
  • bien s’hydrater,
  • privilégier des aliments riches en eau (agrumes, melon, pastèque, les produits laitiers …),
  • garder un environnement frais (fermeture des fenêtres la journée, ouverture la nuit pour faire entrer l’air frais),
  • nécessité de faire baisser la température du corps : humidifier sa peau avec un vaporisateur ou un linge mouillé, prendre une douche ou un bain tiède.
  • Pas la peine de prendre une douche froide, l’essentiel est de ne pas se sécher complètement et de garder une pellicule d’eau sur la peau, qui en s’évaporant refroidira le corps

Fortes chaleurs : les liens utiles

Les recommandations de l'Agence régionale de santé des Pays de la Loire
Comprendre les risques liés aux fortes chaleurs
Quels risques et quelles précautions pour les travailleurs
La carte de vigilance météorologique mise à jour plusieurs fois par jour
Canicules, fortes chaleursen période covid
Canicules, fortes chaleurs: adoptez les bons réflexes

Fortes chaleurs : les signaux d'alerte


 

Publié le 11 juillet 2022 Mis à jour le 19 septembre 2022