Journée mondiale de la prématurité : près de 500 nourrissons vulnérables pris en charge au CHU

  • communiqué de presse,

Vous êtes ici : accueil le chu angers à la Une communiqués de presse communiquespresse2017

Publié le 16 novembre 2017 Mis à jour le 16 novembre 2017
Sonia Compain, infirmière, Gaëlle Charpentier, cadre de santé, Emilie Wald-Caron, représentante locale de l’association SOS Préma, le Pr. Géraldine Gascoin, responsable de l’unité fonctionnelle de réanimation et de médecine néonatales
Sonia Compain, infirmière, Gaëlle Charpentier, cadre de santé, Emilie Wald-Caron, représentante locale de l’association SOS Préma, le Pr. Géraldine Gascoin, responsable de l’unité fonctionnelle de réanimation et de médecine néonatales
Date(s)

le 16 novembre 2017

La Journée mondiale de la prématurité (vendredi 17 novembre) est un rendez-vous important pour les hospitaliers de néonatalogie du CHU d’Angers et l’association SOS Préma. La Maternité de l’établissement angevin, classée type 3, est, en effet, l’une des plus importantes structures obstétricales publiques de France. Chaque année, 4 200 nouveau-nés y voient le jour.

A ce titre, l’établissement angevin dispose d’une unité de réanimation et de médecine néonatales qui, en 2016, a accueilli 900 nouveau-nés provenant tant de la maternité du CHU que des maternités avoisinantes. Parmi ces 900 nourrissons, 428 étaient des prématurés de moins de 37 semaines d’aménorrhées.

Cette Journée mondiale de la prématurité est également l’occasion de mettre en avant l’action de l’association SOS Préma. Grâce aux dons collectés, les membres de l’antenne d’Angers ont offert, ce mercredi 15 novembre 2017, différents matériels à l’unité de néonatalogie.