Le CHU d'Angers solidaire de la Mayenne

Vous êtes ici : accueil le chu angers Espace presse Communiqués de presse

© C. Jouannet - CHU Angers
© C. Jouannet - CHU Angers

Pour faire face à la recrudescence épidémique Covid-19 en Mayenne, le CHU d’Angers et le centre hospitalier (CH) de Laval ont renforcé leur collaboration extraterritoriale. Dès février, et pendant toute la première phase, le laboratoire de virologie du CHU d’Angers avait déjà pris en charge les analyses des tests PCR COVID permettant une orientation et une prise en charge rapide des patients. Afin de contribuer au dépistage de masse de la population mayennaise et faire face à l’augmentation actuelle du nombre de cas, le laboratoire du CHU vient de quintupler ses capacités d’analyse pour passer, de 100 à 500 tests par jours.

En tant que CHU de référence du territoire de la Mayenne, le centre hospitalo-universitaire d’Angers a assisté les hôpitaux de la Mayenne pendant, et après la crise Covid dans plusieurs domaines :

- en mettant à disposition des médecins (1 PH et 2 internes), la Mayenne ayant notamment dû tripler sa capacité réanimatoire ;

- en assurant la prise en charge par le laboratoire de virologie du CHU d’Angers des analyses des tests virologiques RT-PCR COVID dans la première phase de la crise jusqu’en juin 2020 ;

- en apportant son expertise de l’organisation des hospitalisations Covid accessible aux médecins du territoire (Infectiologie, réanimation, urgences, etc.)

Cette coopération inter-hospitalière décisive, impliquant notamment les groupements hospitaliers de territoire (GHT) de Mayenne et de Maine-et-Loire, a concouru à la bonne prise en charge des patients Covid en Mayenne. Le territoire a même pu accueillir des patients d’Île-de-France au plus fort de la crise. Aujourd’hui, elle permet de maintenir un niveau de soin et de dépistage optimal au regard de la situation épidémiologique du département.

Retour d’expérience et partage d’expertise


Depuis quelques semaines, les autorités sanitaires ont pu constater une remontée du nombre de cas en Mayenne, préconisant un dépistage massif de la population du département. Le laboratoire de virologie du CHU d’Angers a aussitôt réagi en multipliant ses capacités d’analyse pour passer, dès cette semaine, de 100 à 500 tests analysés chaque jour.

Le CHU a par ailleurs organisé, le 21 juillet, une mission d’appui conduite par le Pr Mercat (président de la CME et chef de service de Médecine intensive réanimation) et le Pr Dubée (chef de service de Maladies infectieuses et tropicales) pour faire face ensemble à cette situation dont les résultats ont pu être restitués aux professionnels le même jour.

Cet appui se poursuit par la mise à disposition de l’astreinte d’infectiologie du CHU dans l’attente du recrutement d’un infectiologue au CH de Laval. Le recours à l’infectiologie est particulièrement important pour la prise en charge des patients Covid, et le CH Laval sollicite régulièrement le CHU d’Angers.

Pour le CHU d’Angers, cette solidarité inter-hospitalière est aussi l’occasion de parfaire son expérience dans la prise en charge Covid-19 en cas de recrudescence épidémique, tout en s’assurant de la continuité des soins urgents conventionnels.

Une solidarité inter-hospitalière qui se pérennise

Au-delà de la crise Covid, le CHU d’Angers avait déjà appuyé les hôpitaux de la Mayenne en mettant à disposition son expertise à travers des missions d’accompagnement sur la prise en charge des AVC (Dr Godard) ou l’anesthésie (Pr Lasocki).

À chaque fois, des praticiens du CHU se sont rendus à Mayenne, Laval et Château-Gontier à la rencontre des équipes médicales et paramédicales. Afin de conforter certaines disciplines, des effectifs médicaux viennent appuyer ou renforcer différentes spécialités, comme la pneumologie (Pr Urban) ou les urgences (assistants partagés). La convention constitutive du GHT 53 prévoit d’ailleurs la participation régulière de la direction et de la présidence de la CME du CHU au comité stratégique du GHT 53.
 

Publié le 3 août 2020