03/05/2013 Prothèses de hanche : le CHU d'Angers n'est pas concerné par l'alerte de l'ANSM

Vous êtes ici : accueil le chu angers à la Une Actualités Actualités 2013

Publié le 28 décembre 2015 Mis à jour le 22 septembre 2020

Aucun patient du CHU d'Angers ne s'est vu implanter de prothèses de hanche Ceraver mises en cause par l'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM).

En effet, si le CHU d'Angers travaille avec la société Ceraver, l'établissement n'est pas concerné par les numéros de lots de "cotyle et tige des prothèses de hanches" pour lesquels l'ANSM suspend la mise sur le marché, l'exportation et l'utilisation. Face à cette alerte, le dispositif habituel de matériovigilance du CHU d'Angers a été mis en place ce jeudi 2 mai. Il en ressort que les dispositifs médicaux mis en question par l'ANSM ne sont pas référencés au CHU d'Angers. Pour rappel, il s'agit de quatre éléments de prothèses de hanche. Une enquête de l'ANSM a révélé des "irrégularités réglementaires importantes" : ces éléments ont été mis sur le marché sans être couverts par un marquage CE valide.