01/12/2015 Le Dr Mukwege signe un partenariat avec le CHU d’Angers pour la formation de médecins congolais

  • communiqué de presse,

Vous êtes ici : accueil le chu angers à la Une communiqués de presse communiqués année 2015

Publié le 28 décembre 2015 Mis à jour le 14 janvier 2016

Un nouveau chapitre s’ouvre aujourd’hui, dans la longue histoire qui relie le CHU d’Angers et le docteur Denis Mukwege. Ce mardi 1er décembre, le chirurgien congolais revient en Anjou pour signer un partenariat avec l’établissement dans lequel il s’est spécialisé, dans les années 80, en gynécologie-obstétrique.

Cette coopération porte sur la formation des praticiens de l’hôpital de Panzi, fondé par Dr Mukwege, à la chirurgie gynécologique de la reconstruction. Elle prévoit que des stagiaires originaires du Congo puissent être accueillis à Angers pour être formés par les spécialistes du CHU. En effet, l’établissement angevin compte, parmi ses équipes, des gynécologues renommés pour leurs travaux et leurs actions pour le développement de la chirurgie réparatrice.
Quelques échanges ont déjà eu lieu depuis l’an dernier, grâce à l’aide précieuse de l’association France-Kivu, portée par le Dr Bernard Crézé, gynécologue angevin. La convention signée en cette fin 2015 donne à ces derniers un cadre pérenne, permettant des partenariats réguliers entre les deux établissements, les praticiens angevins formant leurs confrères congolais à Angers, mais peut-être à l’avenir directement sur place également. Car, si dans un premier temps l’accord se concrétise dans le domaine de la chirurgie gynécologique réparatrice, il prévoit que ces échanges professionnels s’élargissent à d’autres thématiques hospitalières.
Aussi la convention précise que des équipes médicales, paramédicales, techniques et administratives pourront se rendre à Panzi pour contribuer au perfectionnement professionnel des agents ainsi qu’à l’amélioration du fonctionnement de l’hôpital congolais.
Parce qu’il milite et qu’il agit de longue date contre les violences sexuelles infligées massivement aux femmes au Congo, le Dr Mukwege, surnommé « l’homme qui répare les femmes », a reçu le prix Sakharov en 2014 ; depuis plusieurs années, son nom est également évoqué pour le Nobel de la Paix.
C’est donc avec conviction que le CHU d’Angers et ses équipes de gynécologie-obstétrique apportent, à travers cette convention, un soutien concret à la mission de santé publique portée par le Dr Mukwege et son hôpital.
La signature de la convention se tiendra à l’occasion de la Journée internationale du CNGOF (Collège national des gynécologues et obstétriciens français) organisée au CHU d’Angers par le Pr Descamps., chef du pôle Femme-Mère-Enfant. Un groupe de gynécologues-obstétriciens comptant parmi les plus renommés à l’échelle internationale participera à une après-midi de conférences et une visite de la maternité, conduite par le Pr Descamps et son équipe.