Aux urgences : les compétences nécessaires, au bon endroit, au bon moment

Vous êtes ici : accueil le chu angers à la Une communiqués de presse communiqués année 2016

Date(s)

le 23 mai 2016

C’est motivé par la seule logique de service public que le CHU renforce depuis plusieurs années les moyens de son service d’urgences adultes ; et c’est dans cette logique qu’il envisage de renforcer la présence des infirmières d’accueil et d’orientation dans ce service. Car il s’agit bien, dans le contexte pointé par les organisations syndicales, de renforcer les moyens et de les adapter à l’évolution de l’accueil des patients ; une évolution engagée depuis 2012 et qui depuis a donné lieu à la création de 16 postes hors renfort hivernal. L’idée qui préside l’organisation d’un service d’urgence est « les compétences nécessaires, au bon endroit, au bon moment » ; c’est ce à quoi s’attache le CHU tout en augmentant les ressources en rapport avec l’augmentation de son activité.

Aujourd’hui, il s’agit de finaliser cette restructuration du service des urgences adultes qui, d’ores et déjà, a fait ses preuves et que se sont appropriées les équipes. La cellule de gestion des lits mise en place dans ce cadre a permis d’améliorer l’accueil des patients admis par les urgences. Il reste au CHU à parfaire cette réorganisation en renforçant les ressources d’infirmières d’accueil et d’orientation. Ainsi, la création d’1,8 poste permettra d’assurer chaque après midi, 365j/365 la présence d’une seconde d’infirmière d’accueil et d’orientation.

Le CHU entend les inquiétudes des 21 grévistes ; pour autant il importe pour l’ensemble des patients et des professionnels, d’apporter des moyens là où ils sont nécessaires. Car pour ses 219 professionnels* et ses 54 000 patients, le service des Urgences Adultes se doit d’améliorer continuellement ses dispositifs.

Les modalités qui permettent cette organisation sont le fruit d’un an de travail avec les équipes de terrain et sont basées sur l'analyse de l'activité. En effet, la création d’une cellule de gestion des lits et le nouveau circuit des patients ont permis de diminuer considérablement l’occupation de l’unité d’hospitalisation de court séjour associée aux urgences* ; cette diminution d’activité permet de transformer 1,2 poste d’aide-soignante en infirmière d’accueil et d’orientation ; ce transfert sera complété par la création nette de 0,6 poste.

Quant au maintien des temps plein, celui-ci est garanti pour l’ensemble des agents souhaitant y prétendre ; en revanche le CHU souhaite que les nombreux agents désirant accéder à des emplois à temps partiels le puissent également. La réorganisation des urgences l’autorise, c’est un acquis que le CHU entend maintenir.

Enfin concernant la titularisation des agents contractuels, il s’agit d’un mouvement général que soutient le CHU. Là encore l’intérêt des professionnels est garanti.

Le CHU et ses équipes ont de grandes ambitions pour leur service d’Urgence ; c’est d’ailleurs le projet phare de l’établissement à l’échéance de 2022 avec le programme U+ qui verra de nouvelles urgences.


*L’infirmière organisatrice de l’accueil a pour mission d’accueillir tout patient et ses accompagnants se présentant aux urgences, d’identifier le motif de consultation, d’évaluer l’état clinique et d’orienter dans le secteur approprié en fonction du degré de gravité.
** 176 agents paramédicaux et administratifs + 43 médecins et internes


Publié le 23 mai 2016