Postes supplémentaires aux urgences, les précisions du CHU

Vous êtes ici : accueil le chu angers à la Une communiqués de presse

Date(s)

du 12 juillet 2019 au 31 août 2019

Près de 5 postes supplémentaires aux urgences. L’intersyndicale du comité de grève des urgences refuse : Incompréhensible pour le CHU

Au nom d’un dialogue social qu’elle semble vouloir durcir, l’intersyndicale du comité de grève des urgences (FO, SUD, CGT) refuse la proposition de la Direction générale qui permettait de renforcer l’effectif des urgences de près de 5 postes

Cette proposition faisait pourtant échos aux discussions engagées avec les équipes depuis avril et aux négociations de juin et juillet avec le comité de grève des urgences.

Il s’agissait de renforcer l’effectif infirmier par une infirmière de jour 10h à 20h et une de nuit de 20h à 6h. Ce renfort correspondait à une augmentation d’effectif de 4,9 postes. Cette proposition du CHU visait clairement à satisfaire les attentes du comité de grève pour avancer vers un dialogue constructif.

En effet,
  • alors que la proposition initiale du CHU, présentée le 14 mai, consistait à un renfort mixte « infirmière + aide-soignant » pour couvrir les pics d’activité ;
  • l’intersyndicale avait préféré le renfort exclusif d’une infirmière sur une plage horaire plus longue couvrant la nuit, alors même que l’activité nocturne est moins importante en seconde partie de nuit.
Le CHU avait accepté de répondre au souhait de l’intersyndicale en retenant sa proposition qui représentait donc 4,9 postes supplémentaires.

Cet effort d’effectif consenti par la Direction générale vient juste d’être retoqué par l’intersyndicale. Cette dernière a signifié aujourd’hui son refus à la Direction à l’occasion du Comité technique d’établissement (CTE)*qui devait examiner la nouvelle organisation pour une mise en œuvre immédiate. Refus incompréhensible aux yeux du CHU.

Face à l’impossibilité de travailler en concertation dans l’intérêt des patients et des agents, le CHU mettra donc en place, le plus  tôt possible*, l’organisation envisagée initialement, celle-ci répondant le mieux à la bonne prise en charge des patients.

Ainsi, le CHU met en place un renfort  d’infirmière sur une plage horaire de 13h45 à 23h45, et un renfort d’aide-soignant sur la même plage horaire, chaque jour de la semaine, (soit avec les remplacements de congés annuels l’équivalent de 4,8 postes supplémentaires).

L’organisation définitive sera présentée pour avis et vote au Comité technique d’établissement de septembre.



(*)instance représentative du personnel
(*) recrutement en cours

Publié le 12 juillet 2019