Etude sur les risques d’AVC associés au temps de travail prolongé

Vous êtes ici : accueil le chu angers à la Une communiqués de presse

Le Pr Alexis Descatha, chef de service du Centre Antipoison et Professeur à l’Université d’Angers, a participé comme premier auteur à une étude pour préciser le lien entre temps de travail prolongé et accident vasculaire cérébral, dans le contexte d’estimation des conséquences des conditions de travail sur la santé réalisée par l’Organisation mondiale de la santé et l’Organisation internationale du travail.

L’étude, rassemblant des experts internationaux, estime qu’il semble exister un risque faible mais significatif limite à partir de 48 heures par semaine (+13% ) et clair à partir de 55h et au-delà (+35%), même s’il n’est pas possible de conclure en termes de mortalité et qu’il sera nécessaire de préciser l’origine de ce risque et sa prévention.

Pour en savoir plus :

The effect of exposure to long working hours on stroke: A systematic review and meta-analysis from the WHO/ILO Joint Estimates of the Work-related Burden of Disease and Injury

Publié le 9 juin 2020