Morsure de chien chez l'enfant: le CHU lance une étude nationale pour comprendre l'augmentation des cas et renforcer la prévention

Vous êtes ici : accueil le chu angers Espace presse Communiqués de presse

Au cours de la période de confinement, le service de Chirurgie maxillo-faciale (CMF) du CHU d’Angers a pris en charge en 1 mois autant de cas de morsures de chien au niveau de la région faciale qu’en 1 an habituellement (6 cas de morsures annuels en 2018 et 2019). Depuis le déconfinement, quatre nouveaux cas graves ont encore nécessité une prise en charge de jeunes enfants.

Face à cette augmentation significative, le service de Chirurgie maxillo-faciale du CHU
d’Angers a mis en place une étude nationale pour déterminer si le nombre de cas a aussi augmenté dans plusieurs autres centres français, et comparer les caractéristiques des cas de morsures survenues sur les deux dernières années. Un groupe de travail multidisciplinaire a également été constitué pour proposer des protocoles de prévention et de prise en charge des cas impliquant principalement de jeunes enfants.

Pour en savoir plus, téléchargez le dossier de presse ici
Publié le 2 juillet 2020