Ingénieur d’études en imagerie métabolique

Emploi, CDD

Vous êtes ici : accueil le chu angers CHU employeur offres et concours / recrutement et carrière

Mission

Dans le cadre de son poste, l’ingénieur d’études en imagerie métabolique devra accompagner les équipes pour tester les performances de l’imagerie TEP numérique, sur différents projets de recherche :
1) Notamment les TEP du métabolisme des acides aminés, par rapport à la TEP-FDG mais aussi par rapport à l’imagerie conventionnelle (TDM, IRM), à l’aide d’une caméra TEP à haute résolution : 
- dans différentes pathologies cancéreuses, dont notamment le cancer du sein, les carcinomes épidermoïdes (ORL, col utérin, …) et les métastases cérébrales de tumeurs solides,
- dans différentes situations cliniques : au diagnostic initial, en cours de thérapie systémique (chimiothérapie conventionnelle, hormonothérapie, thérapie ciblée, immunothérapie), et postirradiation externe.
 
2) Dans les pathologies inflammatoires ou infectieuses au niveau vasculaire et cardiovasculaire pour évaluer l’impact de la technologie numérique sur l’amélioration des performances de détection des processus métaboliques actifs (ostéogenèse, inflammation, infection) et de leurs changements au niveau moléculaire.
Ceci pourrait être particulièrement intéressant dans le cadre de pathologies telle que le PXE, les endocardites ou artérites où les modifications métaboliques concernent de petits territoires anatomiques. Dans le cadre de ce partenariat scientifique, diverses méthodologies seront employées pour exploiter le potentiel et les performances de la TEP numérique
- Analyse de texture
- Analyse quantitative
- Analyse paramétrique et modélisation pharmacocinétique (acquisition dynamique)
Ces analyses seront réalisées à partir de données acquises sur les patients dans le cadre de la prise en charge classique de leur pathologie ou dans le cadre de protocoles de recherche biomédicaux.
 
MISSIONS
• Exploitation des techniques d’analyse d’images (modèles pharmacocinétiques, analyse compartimentale, voire analyse factorielle), afin d’optimiser à terme les protocoles d’acquisition d’images.
L’analyse d’images sera effectuée à l’aide de nos consoles de post-traitement constructeur mais surtout grâce aux fonctionnalités avancées (recalage, segmentation, analyse pharmacocinétique, …) d’une station IMALYTICS mise à disposition par la société Philips.
• Activités de valorisation des résultats des études, ou méthodologies ou projets de recherche par le biais de publications scientifiques ou présentations en congrés.
Durée(s) :
- D’un an avec le CHU d’Angers - D’un an avec l’ICO site d’Angers
Date limite de réponse :
30 septembre 2020

Pré-requis

Bac + 8

Diplômes et conditions requises :

- niveau doctorat
- expérience souhaitée dans le monde de la santé
- anglais : niveau universitaire

Connaissances :

- expérience en biologie, en santé, en imagerie médicale (analyse et traitement d’images) et recherche médicale
- connaissances avancées en pharmacocinétique et modélisation compartimentale
- expérience en imagerie TEP et en modélisation de cinétique des images TEP /
connaissance de la station IMALYTICS et de l’utilisation des logiciels VOXULUS et
STRATOS serait un avantage
- bonnes compétences souhaitées en communication, travail d’équipe et travail en
autonomie
Nom de l'organisme :
CHU ANGERS / Institut de Cancerologie de l'Ouest
Adresse :
Bd. Jacques Monod
44805 - ST HERBLAIN
Mél :
srh.recrutement@ico.unicancer.fr

Informations complémentaires

Merci d'adresser copie de la candidature à : vafrouin@chu-angers.fr