Visite de la ministre Elisabeth Moreno au CHU

Vous êtes ici : accueil le chu angers Espace presse Communiqués de presse

Ce vendredi 25 septembre, la communauté hospitalière du CHU d’Angers a accueilli Elisabeth Moreno, ministre chargée de l’Egalité entre les femmes et les hommes, de la Diversité et de l’Egalité des chances.

Après une visite du centre de planification Flora-Tristan, Elisabeth Moreno a pu rencontrer les hospitaliers de Médecine légale du CHU.

Faciliter la déclaration des violences conjugales et libérer la parole des victimes

Le service de Médecine légale du CHU d’Angers prend en charge depuis de très nombreuses années les victimes de violences conjugales. Pour les accompagner au mieux, faciliter la déclaration des faits et empêcher la réitération des violences, l’équipe hospitalière et la justice travaillent à l’application du dispositif de pré-plaintes issu du Grenelle de 2019 contre les violences conjugales.

La victime pourra ainsi déposer une plainte dite « simplifiée » directement en médecine légale. Ce dispositif permettra une libération de la parole plus précoce et un accompagnement médical, social et psychologique encore plus personnalisé et expert.

Une collaboration étroite avec les forces de l'ordre et le Parquet

Le protocole « Hôpital – Justice – Sécurités », signé le 7 juillet dernier, par les acteurs publics du Maine-et-Loire formalise des dispositifs impliquant la sécurité des personnes accueillies au CHU. La prise en charge des victimes de violences conjugales, en leur permettant de déposer une pré-plainte en médecine légale, est l’une des priorités de ce protocole. Cette démarche doit faire l’objet d’une collaboration étroite avec le Procureur de la république. Elle est appelée à s’étendre aux CH de Saumur et Cholet où le service de Médecine légale du CHU d’Angers intervient déjà.

L’application de ce dispositif devra reposer, en partie, sur de nouvelles ressources paramédicales et des moyens précisément identifiés. Des ressources perennes pour un programme qui doit s’inscrire dans le long terme comme l’attestent les dernières données en matière de victimes de violences conjugales.

Pour en savoir + sur le dispositif de pré-plainte en milieu hospitalier, c'est ici.




Publié le 25 septembre 2020