consultation : vérifiez votre prise en charge financière

Vous êtes ici : accueil vous êtes patient ou proche et famille venir en consultation vérifier votre prise en charge financière (consultation)

Publié le 21 juillet 2015 Mis à jour le 13 janvier 2016

Ouverture des droits aux régimes d'assurance, remboursement de transport sanitaire, information sur l'activité libérale, etc. Retrouvez dans cette page les indications pour anticiper la prise en charge financière de votre consultation.

Illustration Carte vitale 2

L'ouverture de vos droits aux régimes d'assurance

Plusieurs documents doivent être présentés lors de votre venue en consultation au CHU d'Angers, afin d'obtenir l'ouverture de vos droits aux régimes d'assurance maladie. En l’absence de ces pièces, les prestations de soins vous seront facturées directement. Il vous appartiendra d’en obtenir le remboursement auprès de vos organismes d’affiliation.

Votre convocation et les pièces justificatives suivantes doivent être présentées :

  • Votre carte d’identité.
  • Votre carte vitale ou attestation de sécurité sociale, en cours de validité (des bornes de mise à jour de la carte vitale sont à disposition dans les points d’accueil).
  • Votre carte de mutuelle valide.
  • Votre protocole d’affection longue durée (ALD), le cas échéant
  • Tout document justifiant d’une situation particulière :
    • carnet de soins pour les personnes pensionnées de guerre,
    • carnet de circulation,
    • carnet de maternité,
    • feuillet d’accident du travail,
    • attestation couverture maladie universelle,
    • attestation aide médicale Etat

si vous avez besoin d’un transport sanitaire pour venir
en consultation

Sauf pour les urgences, l’assurance maladie ne rembourse pas les frais de transport prescrits après coup. Si votre état de santé le justifie, votre médecin vous prescrira un transport pris en charge par l’assurance maladie. Cette prescription doit vous être remise avant le transport. Selon votre niveau d’autonomie, le médecin pourra prescrire :
  • soit un transport individuel ou transport en commun
  • soit un transport professionnalisé : transport assis (véhicule sanitaire léger ou taxi) ou une ambulance. Si le trajet est supérieur à 150 kilomètres, une demande d’entente préalable auprès de la CPAM est obligatoire. Vous avez bien sûr le libre choix de votre transporteur.

A votre arrivée au CHU, vous pourrez préciser à l’hôtesse d’accueil, le nom de l’entreprise de transport avec laquelle vous souhaitez repartir. Si vous n’en connaissez pas, une liste pourra vous être communiquée.  

A noter également dans le cadre de la consultation :