IFSI - Institut de formation en soins infirmiers

Vous êtes ici : accueil enseignement enseignement paramédical IFSI


Formation
 

Le projet pédagogique s'appuie sur des valeurs humaines et professionnelles : la solidarité, la sollicitude, la responsabilité. Ces valeurs impliquent entre les personnes des relations de confiance, d’intégrité et d’équité.
En lien avec les 10 compétences du référentiel de formation infirmière, l’évaluation des connaissances et des aptitudes des étudiants est effectuée tout au long de leur formation au moyen d’un contrôle continu des connaissances théoriques et cliniques à l'IFSI et en stage.
  • Agrément de 151 étudiants par promotion.
  • Formation sanctionnée par le Diplôme d’Etat d’Infirmier.  

coût des études 

  • Droits d’inscription universitaire :
    Année 2018-2019 :170 € (arrêté du 05 juillet 2018)     
  • Prestations administratives et pédagogiques
    Les étudiants de 1ère année (promotion 2018-2021), doivent s'acquitter de ces frais d'un montant de 181 €. L'Attestation de Formation aux Gestes et Soins d'Urgences (A.F.G.S.U.) est incluse dans ce coût.       
  • Contribution Vie Etudiante et de Campus (C.V.E.C.) : 
    Afin d'améliorer les conditions de vie des étudiants, la C.V.E.C. est rentrée en vigueur. Celle-ci s'accompagne de la disparition de la cotisation pour la sécurité sociale étudiante, dont le montant de l'année dernière était de 217 euros. 

    Les étudiants doivent payer cette contribution, d'un montant de 90 €, de manière dématérialisée, directement auprès du CROUS, via le site : https://cvec.etudiant.gouv.fr/

    Une attestation est délivrée après l'inscription sur le site. Ce document est obligatoire pour valider l'inscription à l'IFSI, et est demandé au plus tard le jour de la rentrée.

    Cette contribution à la CVEC ne se substitue pas aux droits d'inscription universitaire.

    Pour plus de renseignements, cliquer sur le lien : https://cvec.etudiant.gouv.fr/        
        
                           
  • Coût de la formation : 
       
    La prise en charge des coûts de la formation infirmière relève de différents financeurs de la formation professionnelle (Conseil régional, Employeurs, OPCA,)

    Etudiant au titre de la formation initiale : prise en charge par le Conseil Régional des Pays de la Loire.
    Etudiant au titre de la promotion professionnelle, ou d'un Congé Individuel de Formation : Promotion 2018-2021 : 23 800 € (coût pour les 3 années : soit 7 933,33 €/an).
     
  • Repas
    Le self se trouve à quelques dizaines de mètres de l'institut. Pour pourrez y accéder en rechargeant votre carte informatisée aux bornes prévues à cet effet.
     
  • Hébergement
    L’IFSI ne possède pas d’internat. Des chambres ou appartements sont disponibles en agence, chez l’habitant ou en résidence universitaire. Un panneau d'affichage est à disposition des futurs étudiants en salle "Confluence".
aides financières possibles :
  • Aide du Pôle Emploi ou autres tutelles administratives du public et du privé. Conditions : justifier d’une activité salariée et être inscrit au Pôle Emploi avant l’entrée en formation. Pour les salariés en emploi, les frais de scolarité peuvent être pris en charge au titre de la formation professionnelle ou du congé individuel de formation.
     
  • la région prend en charge des frais de pédagogiques des formations.

     post bac
     gratuité des formations de niveau V et IV  
  • Des indemnités sont octroyées par semaine de stage : 28 € en 1ère année, 38 € en 2ème année, 50 € en 3ème année (applicable depuis la rentrée 2017).     


Conditions d'admission pour la rentrée de septembre 2019

 O Pour l'entrée en formation de septembre 2019, le mode d'accès par un concours est remplacé par une inscription via ParcoursSup.
              L'IFSI du CHU d'ANGERS sera à même de vous proposer une préparation à l'entrée en formation en soins infirmiers.


Conditions d'admission pour la rentrée de septembre 2018

âge requis

  • avoir 17 ans au 31 décembre de l’année des épreuves d'admission.
titres ou diplômes exigés
  • être titulaire :
    • du baccalauréat français
    • ou d’un titre admis en dispense (Arrêté du 25 Août 1969 modifié) ou les candidats de classe terminale (leur admission est alors subordonnée à l’obtention du baccalauréat)
    • ou justifier d’une activité professionnelle d’une durée de 3 ans pour les personnes issues du secteur hospitalier ou médico-social, 5 ans pour les autres candidats et être retenu par le jury régional de validation des acquis
    • ou être titulaire du Diplôme Professionnel d’Aide Soignant, du Diplôme Professionnel d’Auxiliaire de Puériculture
    • ou du Certificat d’Aptitude aux fonctions d’aide médico-psychologique et justifier de 3 ans d’exercice professionnel en l’une ou l’autre de ces qualités.
    • ou être titulaire d'un diplôme d'Etat Infirmier acquis hors union européenne.
    • PACES soit avoir validé la 1ère année PACES soit être en 1ère année
    • PACES et l'admission définitive sera subordonnée à la production d'une attestation de la 1ère année PACES tout en ayant obtenu 500 points sur 1000 et avoir été reçu collé.
Pour entrer en formation, la vaccination contre l’hépatite B est obligatoire.   
  

Formation continue DIEF

formation continue DIEF cliquez ici
  • Préparation à l'entrée en formation en soins infirmiers Communiqué du 17 juillet 2018 
  • Aspirations endotrachéales
  • Formation IDE pour médecins hors UE
  • Tutorat des élèves aides-soignant(e)s

 

       

le métier

"L’infirmier réalise des soins destinés à maintenir ou restaurer la santé de la personne malade. Il surveille l’état de santé des patients et coordonne les soins pendant leur hospitalisation et lors de leur sortie. L'infirmier travaille en collaboration avec les autres professionnels de santé. Il agit, soit à son initiative, soit selon les prescriptions du médecin : entretiens avec le patient et sa famille, éducation thérapeutique, préparation et distribution de médicaments, soins de nature technique (pansements, prélèvements, prise de tension, injections…) Il participe à la rédaction et la mise à jour du dossier du malade, ainsi qu’à l’information et à l’accompagnement du patient et de son entourage(…) L’infirmier doit être en mesure de créer une relation de confiance avec le patient et son entourage. Il doit pouvoir créer un lien, une communication avec chacun d’entre eux, qu’il prend en charge de façon globale et individualisée. L’infirmier doit être particulièrement rigoureux, à la fois dans le respect des prescriptions médicales, des règles d’hygiène, des transmissions d’information. L’infirmier peut être amené à travailler la nuit, le week-end et les jours fériés. Le métier d’infirmier s’exerce aussi à l’hôpital, en clinique ou en ville."
Santé.gouv.fr
Le conseil régional s'engage auprès des Instituts et écoles de formation sanitaires et sociales