Un nouvel HéliSmur pour le SAMU 49

Vous êtes ici : accueil le chu angers Espace presse Communiqués de presse Communiqués année 2022

Date(s)

du 8 avril 2022 au 28 février 2023

Ce vendredi 8 avril 2022, le CHU d’Angers a réceptionné son nouvel HéliSmur : un hélicoptère de dernière génération, plus moderne et plus spacieux, financé par l’Agence Régionale de Santé.




Ce nouvel HéliSmur permettra d’embarquer davantage de personnels du SAMU 49 pour une prise en charge toujours plus optimale des patients de Maine-et-Loire, Sarthe et Mayenne.
Autre nouveauté : indépendamment de l’arrivée de ce nouvel appareil, l’héliSmur verra ses plages d’intervention élargies.

L'HéliSmur, le bras armé du SAMU

Présent depuis 2014 au CHU d’Angers, l’HéliSmur est le bras armé du SAMU 49 au même titre que les véhicules du SMUR, par voie terrestre.

Les équipes hospitalières du SAMU 49 interviennent sur toute situation nécessitant une prise en charge globale avec un médecin urgentiste, un infirmier et un ambulancier SMUR par voie terrestre et aérienne désormais : une détresse vitale justifiant des soins de réanimation ou de soins immédiats et urgents, une situation de traumatologie grave, une urgence cardiologique (infarctus), avec des thérapeutiques immédiates nécessaires.

Réduire les distances et les temps d'intervention

Si les interventions se font majoritairement par voie terrestre, certaines prises en charge donnent lieu au déclenchement de l’HéliSmur du SAMU 49 qui vient alors appuyer les SMUR terrestres. L’appareil permet de réduire les distances et les temps d’intervention et cela sur les trois départements de l’hémi-région Est des Pays de la Loire : Maine-et-Loire, Sarthe et Mayenne.


***

Nous vous prions de trouver un communiqué de presse dédié 
e
t celui de l'Agence Régionale de Santé des Pays de la Loire


David Hocdé, chef de base et pilote de l'HéliSmur, Pr Dominique Savary, chef du département de Médecine d'urgences et Dr François Templier, praticien hospitalier au SAMU 49 et référent HéliSmur au CHU d'Angers.

(crédit : Catherine Jouannet CHU Angers).
Publié le 8 avril 2022 Mis à jour le 8 avril 2022