Déserts médicaux : succès des Territoires Universitaires de Santé (TUS)

Vous êtes ici : accueil Le CHU d'Angers à la Une Actualités Actualités 2023

Date(s)

le 3 février 2023

En octobre 2020, face à la problématique croissante des déserts médicaux en Pays de la Loire, le CHU d’Angers, la Faculté de santé de l’Université d’Angers, les hôpitaux de l’hémirégion Est et les collectivités locales et territoriales lançaient un plan d’action innovant baptisé « Territoires Universitaires de Santé » (TUS) qui visait à « universitariser » les centres hospitaliers périphériques afin de faire venir des futurs médecins, de façon volontariste, dans des territoires carencés., Un premier bilan des TUS a été proposé en ce début d'année 2023.

Le financement de ces postes est gagé par le soutien des collectivités (région, départements, agglomérations).

Elles s’engagent auprès du ministère de l’Enseignement supérieur à financer au total une quinzaine de nouveaux postes de chefs de cliniques associés, de maitres de conférences ou de professeurs associés.

Ces postes visent à assurer l’encadrement et à la formation des étudiants en santé lors de leur stage ou en internat dans les centres hospitaliers de Cholet, du Mans et de Laval et non plus seulement au Centre hospitalier universitaire d’Angers.

Faire découvrir de nouveaux lieux d’exercice de la médecine

Objectifs : non seulement créer des postes mais aussi faire découvrir aux futurs médecins d’autres lieux d’exercice de la médecine.

Il s’agit par ce biais, associé à d’autres dispositifs facilitateurs imaginés par les collectivités comme l’aide au logement par exemple, de séduire les futurs médecins pour qu’ils viennent exercer dans des territoires qui démographiquement font ou vont faire face à une pénurie pour qu’ils restent à terme en Mayenne, Sarthe et dans le Sud du Maine-et-Loire.

Pérenniser ce dispositif

Dans l'espoir d'obtenir un ?nancement pérenne des TUS, Christian Roblédo, président de l’Université d’Angers, a annoncé le dépôt d’une candidature dans
le cadre de l'appel à projets national "Excellence sous toutes ses formes" du plan d'investissement d'avenir.

Un premier bilan positif

Un premier bilan des TUS a été proposé le 16 janvier 2023 à Laval en présence des porteurs de ce plan d’action, dont Cécile Jaglin-Grimonprez, Directrice Générale du CHU d’Angers :

" S'inscrire dans cette dynamique subdivisionnaire pour universitariser le territoire et être un CHU territorial associant les principaux CH dans la même dynamique était parfaitement naturel. Cela nous permet aussi, pour nous qui sommes un CHU de taille modeste, de béné?cier des activités de soins et de recherche de nos partenaires pour mettre en commun et constituer une masse critique plus importante."

Création de 16 postes

Le ?nancement des salaires universitaires par les collectivités territoriales a permis la création de 13 postes :
  • CH du Mans : 7 postes (5 chefs de clinique assistants et deux professeurs associés) ;
  • CH de Laval : 1 chef de clinique assistant (en pédiatrie) ;
  • CH de Cholet : 1 chef de clinique assistant (médecine vasculaire) + 1 poste de maître de conférence associé (hépato-gastro-entérologie).
A cela s’ajoutent 3 postes territoriaux :
  • un chef de clinique (en médecine générale) en Sarthe ;
  • un chef de clinique assistant (en santé publique) qui se partage entre la Sarthe et la Mayenne ;
  • un professeur associé (en radiothérapie) pour l'Institut de cancérologie de l'Ouest (ICO) à Angers.
Publié le 3 février 2023 Mis à jour le 6 février 2023