Date(s)

du 26 avril 2024 au 31 décembre 2024

Au 1er janvier 2024, près de 22 000 personnes étaient en attente d'une greffe en France. Depuis la loi Caillavet de 1976, "toute personne qui, de son vivant, n'a pas fait connaître son opposition au prélèvement d'organes est considérée comme donneur potentiel". Mais dans tous les cas, les équipes de prélèvement questionneront l'entourage du défunt pour recueillir ses dernières volontés. C'est pour cela, que quel que soit l'âge ou l'état de santé, il est important de discuter ouvertement du sujet avec ses proches pour indiquer clairement son opinion.

Pour sensibiliser la population de la région des Pays de la Loire et participer à une meilleure connaissance du sujet, l'équipe de la Coordination Hospitalière de Prélèvements d'Organes et de Tissus vous propose de participer à une enquête en ligne pédagogique et totalement anonyme (temps estimé : 5 min). Un résumé des réponses et des liens vers des ressources complémentaires vous seront proposés à la fin du questionnaire.
 
  • Quelles sont les contre-indications au don d'organes et de tissus ?
  • Puis-je choisir la personne qui recevra les organes de mon proche décédé ?
  • Quels organes et tissus peut-on donner de son vivant ?
  • Quels sont les 3 grands principes du don ?
  • Auprès de qui faire connaître officiellement mon positionnement ?
  • Etc.
Autant de questions pour lesquelles des réponses simples et condensées vous seront apportées dans ce questionnaire.
 

Je participe à l'enquête


L'équipe de la Coordination Hospitalière de Prélèvements d'Organes et de Tissus du CHU d'Angers vous remercie par avance pour votre participation.
Publié le 26 avril 2024 Mis à jour le 31 mai 2024