Les mardis de la santé du CHU : une conférence grand public gratuite par mois

  • congrès et manifestations,

Vous êtes ici : accueil offre de soins santé publique mardisdelasanté

Publié le 12 décembre 2016 Mis à jour le 21 septembre 2017
Date(s)

du 10 octobre 2017 au 12 juin 2018

Lieu(x)
à l'institut municipal d'Angers
9 rue du Musée 49100 Angers
renseignements : 02 41 05 38 80 / institut.municipal@ville.angers.fr
Acteur majeur de santé publique, le Centre Hospitalier Universitaire d'Angers est porteur d’une mission de prévention, complémentaire de ses activités de soins, d’enseignement et de recherche médicale.
C’est donc avec l’expertise de ses médecins et chercheurs qu’il fera la lumière pour cette seconde saison, un mardi par mois de septembre 2017 à juin 2018, sur les pratiques actuelles et à venir en matière de soins et de prévention. Cueillette des champignons, cancer de la prostate, antibiotiques, migraine, médicaments, vieillissement oculaire… il conviendra de faire tomber les a priori, de conforter les bonnes pratiques et d’éclairer sur les espoirs thérapeutiques. Ces conférences permettront aussi d’informer sur la croissance des enfants, les nouveaux droits des patients et soins palliatifs, l’adolescence ou encore la lutte contre la violence.
Chacune des 10 conférences sera animée, par un médecin du CHU, expert dans son domaine, enseignant à l’Université d’Angers, autour d’un thème médical faisant écho au quotidien des citoyens.
Cette série de conférences gratuites s’inscrit dans un partenariat « Ville-CHU » visant à favoriser la promotion de la santé auprès du plus grand nombre. Elle est organisée en partenariat avec la Ville d’Angers, l’Université d’Angers, le Courrier de l’Ouest et l’Agence régionale de santé des Pays de la Loire.


Programme des conférences 2017/2018 :

Télécharger le programme complet des conférences 2017/2018

Zoom sur la prochaine conférence :

Le mardi 10 octobre 2017 à 18h et à 20h - Cancer de la prostate : le nouveau paradigme
Alors que le cancer de la prostate est le cancer le plus fréquent chez l’homme, son dépistage et son traitement font jusqu’à présent débat.
En termes de dépistage, il n’existe pas en France d’actions nationales comme pour le cancer du sein ou le cancer colorectal. Le dépistage du cancer de la prostate reste proposé individuellement par les médecins et urologues.
En termes de prise en charge, on peut parler de « sur-traitement » avec 20 000 prostatectomies effectuées chaque année en France, alors que cela ne serait pas forcément nécessaire dans 50% des cas. Lorsque l’on connait les effets secondaires de l’ablation, notamment sur la fonction érectile, cette approche radicale pose évidemment question.
Aujourd’hui, après plusieurs décennies de connaissances accumulées et l’évolution de technologies comme l’IRM qui permet de visualiser la tumeur, le corps médical dispose de moyens et d’informations qui devraient permettre de mieux prendre en charge le cancer de la prostate et le traiter de manière plus adéquate et ciblée.
Le Pr. Abdel Rahmene Azzouzi, chef du service d’Urologie du CHU d’Angers et reconnu comme l’un des experts internationaux du traitement focalisé du cancer de la prostate, fait le point sur les progrès réalisés en la matière. Et notamment les toutes dernières publications qui illustrent la reconnaissance des travaux du CHU d’Angers, particulièrement engagé depuis plus de 10 ans sur la recherche de thérapies non radicales.

 
Retrouvez ci-dessous les résumés complets des conférences de la saison 2017/2018 en cours :


Retrouvez ci-dessous les résumés complets des conférences 2016/2017 :