Les mardis de la santé du CHU : une conférence grand public gratuite par mois

Vous êtes ici : accueil offre de soins santé publique mardisdelasanté

Lieu(x)
à l'institut municipal d'Angers
9 rue du Musée 49100 Angers
renseignements : 02 41 05 38 80 / institut.municipal@ville.angers.fr
Acteur majeur de santé publique, le Centre Hospitalier Universitaire d'Angers est porteur d’une mission de prévention, complémentaire de ses activités de soins, d’enseignement et de recherche médicale.
C’est donc avec l’expertise de ses médecins et chercheurs qu’il fera la lumière pour cette troisième saison, un mardi par mois de septembre 2018 à juin 2019, sur les pratiques actuelles et à venir en matière de soins et de prévention. Gestes d'urgence, bonne santé, risques parasitaires et infectieux, activité physique adaptée, cannabis… il conviendra de faire tomber les a priori, de conforter les bonnes pratiques et d’éclairer sur les espoirs thérapeutiques. Ces conférences permettront aussi d’informer sur l'anesthésie, le don d'organes, la dépression, les diabètes ou encore bioéthique et procréation médicalement assistée.
Chacune des 10 conférences sera animée, par un médecin du CHU, expert dans son domaine, enseignant à l’Université d’Angers, autour d’un thème médical faisant écho au quotidien des citoyens.
Cette série de conférences gratuites s’inscrit dans un partenariat « Ville-CHU » visant à favoriser la promotion de la santé auprès du plus grand nombre. Elle est organisée en partenariat avec la Ville d’Angers, l’Université d’Angers, le Courrier de l’Ouest et l’Agence régionale de santé des Pays de la Loire.
Pour chaque conférence, une interprétation en langue des signes sera proposée.

Zoom sur la prochaine conférence :

Le mardi 15 octobre 2019 à 18h30 - Dépister le cancer du sein : pourquoi et comment ?
Le cancer du sein est le plus fréquent chez la femme en France, avec 59 000 nouveaux cas détectés chaque année. Il représente la première cause de mortalité par cancer chez la femme.

Pourtant, s’il est pris en charge au stade précoce, les chances de survie à 5 ans sont comprises entre 95 et 99 %... contre moins de 30 % s’il n’est détecté qu’à un stade avancé, avec métastases. On comprend donc tout l’intérêt du dépistage et d’un diagnostic précoce.

Le Dr Céline Lefebvre, praticien hospitalier au service de gynécologie obstétrique du CHU d’Angers, mettra en lumière les actions qui peuvent être mises en place pour favoriser la détection précoce du cancer du sein en fonction de l’âge et des facteurs de risque de chaque patiente.

Elle reviendra sur la politique de santé publique qui encourage le dépistage systématique entre 50 et 74 ans, et précisera les gestes et habitudes de suivi préconisés en-dehors de ces tranches d’âge, en particulier pour les patientes présentant des risques ou des antécédents particuliers.

 Conférence également interprétée en langue des signes.


Retour sur les conférences passées :

Publié le 12 décembre 2016