Les mardis de la santé du CHU : une conférence grand public gratuite par mois

  • congrès et manifestations,

Vous êtes ici : accueil offre de soins santé publique mardisdelasanté

Publié le 12 décembre 2016 Mis à jour le 17 novembre 2017
Date(s)

du 12 décembre 2017 au 12 juin 2018

Lieu(x)
à l'institut municipal d'Angers
9 rue du Musée 49100 Angers
renseignements : 02 41 05 38 80 / institut.municipal@ville.angers.fr
Acteur majeur de santé publique, le Centre Hospitalier Universitaire d'Angers est porteur d’une mission de prévention, complémentaire de ses activités de soins, d’enseignement et de recherche médicale.
C’est donc avec l’expertise de ses médecins et chercheurs qu’il fera la lumière pour cette seconde saison, un mardi par mois de septembre 2017 à juin 2018, sur les pratiques actuelles et à venir en matière de soins et de prévention. Cueillette des champignons, cancer de la prostate, antibiotiques, migraine, médicaments, vieillissement oculaire… il conviendra de faire tomber les a priori, de conforter les bonnes pratiques et d’éclairer sur les espoirs thérapeutiques. Ces conférences permettront aussi d’informer sur la croissance des enfants, les nouveaux droits des patients et soins palliatifs, l’adolescence ou encore la lutte contre la violence.
Chacune des 10 conférences sera animée, par un médecin du CHU, expert dans son domaine, enseignant à l’Université d’Angers, autour d’un thème médical faisant écho au quotidien des citoyens.
Cette série de conférences gratuites s’inscrit dans un partenariat « Ville-CHU » visant à favoriser la promotion de la santé auprès du plus grand nombre. Elle est organisée en partenariat avec la Ville d’Angers, l’Université d’Angers, le Courrier de l’Ouest et l’Agence régionale de santé des Pays de la Loire.


Programme des conférences 2017/2018 :

Télécharger le programme complet des conférences 2017/2018

Zoom sur la prochaine conférence :

Le mardi 12 décembre 2017 à 18h et à 20h - Les antibiotiques : pourquoi ce n'est pas automatique ?
En France, la résistance des bactéries aux antibiotiques continue d’augmenter. À tel point que certaines infections banales, comme les infections urinaires, finissent par nécessiter une hospitalisation et un traitement en intraveineux car les antibiotiques classiques ne sont plus efficaces.
On sait, aujourd’hui, que la résistance bactérienne est directement liée à la quantité d’antibiotiques consommée. Or, la France est l’un des pays les plus consommateurs en Europe. Il est donc urgent d’agir sur nos comportements. Certaines projections montrent que si rien n’est fait, en 2050, le nombre de décès dûs aux bactéries résistantes aura dépassé celui des cancers.
Pourtant rien n’est inéluctable : la campagne « Les antibiotiques, ce n’est pas automatique » lancée dans les années 2000 avait eu un impact fort, avec une diminution de 20% de la consommation. Les solutions existent donc, à condition de répéter les messages pédagogiques, d’accompagner les médecins qui les prescrivent et de développer quelques règles d’hygiène essentielles…
Le Docteur Pierre Abgueguen, responsable médical de l’Unité de référence en antibiologie et en maladies infectieuses du CHU d’Angers, donne les clés pour utiliser les antibiotiques à bon escient et adopter les bons réflexes.


 
Retrouvez ci-dessous les résumés complets des conférences de la saison 2017/2018 en cours :


Retrouvez ci-dessous les résumés complets des conférences 2016/2017 :