Pr. SOUHIL LEBDAI

Vous êtes ici : accueil offre de soins

Dr SOUHIL LEBDAI

Professeur des universités - praticien hospitalier

Spécialité(s)
  • Urologie
  • Cancérologie urologique
  • Chirurgie urologique
  • Laser
Service(s)

Activités médicales

Spécialité(s)

  • Urologie
  • Cancérologie urologique
  • Chirurgie urologique
  • Laser
Informations complémentaires

Domaines d'expertise
Cancer de la prostate
Hypertrophie bénigne de la prostate (HBP)
Cancer de la vessie
Techniques chirurgicales

Prostatectomie robot-assistée 
Vaporisation laser de prostate (Green Light)
Enucléation laser de prostate (GreenLEP, ThuLEP, HolEP)
Implants prostatiques Urolift
Chirurgie ambulatoire de l'hypertrophie bénigne de la prostate
Préservation des éjaculations
Cystoprostatectomie et pelvectomie antérieure

 

Appartenance à une société savante
Membre du Comité des Troubles Mictionnels de l'Homme
Membre de l'Association Française d'Urologie
Membre du Collège Français des Enseignants en Urologie
Membre de la SoFraSimS

Activités de recherche et d'enseignement

Présentation

Mes travaux de recherche concernent les pathologies urologiques en général et tout particulièrement le cancer de la prostate et l’hypertrophie bénigne de la prostate.

Concernant le cancer de la prostate : je me suis intéressé à différents stades de la maladie à savoir le stade localisé et le stade métastatique. Je me suis investi depuis plus de dix ans dans la recherche sur les traitements du cancer de la prostate de bas risque et particulièrement avec l’essor des thérapies focales. Le service d’urologie du CHU d’Angers a été un centre moteur pour la recherche sur la photothérapie dynamique de prostate. Le service a participé à 3 études multicentriques internationales prospectives dont une randomisée contrôlée. J’ai eu l’occasion de m’investir dans la mise en place de ces études, dans la prise en charge des patients inclus, et dans le traitement des données scientifiques qui en ont découlé. Ces études ont donné lieu à de nombreuses publications dans des revues internationales. Je me suis dans un premier temps intéressé à la faisabilité et à la tolérance de la photothérapie dynamique. Je me suis ensuite intéressé à la standardisation de la technique chirurgicale. J’ai ensuite travaillé sur la faisabilité des traitements de rattrapage en cas d’échec de photothérapie. J’ai aussi rapporté les résultats sur l’efficacité à plus de 5 ans de suivi aussi bien sur les résultats oncologiques, mais aussi sur les effets sur la fonction sexuelle.

J’ai effectué une thèse de science à l’Université Pierre et Marie Curie (Paris VI) où j’ai pu travailler sur la potentialisation des résultats de la photothérapie dynamique en l’associant à d’autres traitements telle l’immunothérapie ou l’hormonothérapie. J’ai pu dans un premier temps développer un modèle murin pour étudier le traitement du cancer de la prostate par photothérapie dynamique. Dans un deuxième temps j’ai pu valider l’efficacité de la potentialisation du traitement en l’associant à une immunothérapie ciblant des cellules myéloïdes. J’ai pu mener ce travail de sciences fondamentales dans 3 laboratoires différents, créant ainsi une collaboration internationale avec 3 équipes différentes :

  • Le laboratoire du Pr Coleman (Memorial Sloan Kettering Caner Center, New York, États-Unis)
  • Le laboratoire du Pr Scherz (Weizmann Institute, Tel Aviv, Israël)
  • Le CeRePP avec le Pr Cussenot (UPMC, Paris VI, France).

C’est dans le cadre de ce travail de thèse de science que j’ai effectué une année de mobilité au Memorial Sloan Kettering Cancer Center (MSKCC) à New York en tant que chercheur durant 1 an.

J’ai aussi participé à des travaux collaboratifs inter-régionaux tels l’étude RESCAP qui avait pour but d’étudier l’influence des tissus adipeux et du syndrome métabolique sur le pronostic du cancer de la prostate et les résultats du traitement par prostatectomie radicale. Ce protocole a permis la création d’une banque de tissus et a abouti à des publications internationales.

J’ai aussi travaillé sur le cancer de prostate métastatique depuis l’essor des hormonothérapies de seconde génération. Le but de ces travaux était de définir les séquences thérapeutiques optimales en cas de résistance à la castration.

Concernant l’hypertrophie bénigne de prostate : j’ai intégré le Comité des Troubles Mictionnels de l’Homme en 2012. Nous avons ainsi mené de nombreuses publications internationales et nationales sur la prise en charge de l'hypertrophie bénigne de la prostate et l'évaluation des innovations chirurgicales. Ces travaux ont aussi donné lieu à de nombreuses communications nationales. Je m’intéresse tout particulièrement aux prises en charges chirurgicales innovantes comme la vaporisation prostatique laser permettant ainsi d’améliorer les prises en charges en diminuant le risque hémorragique et en favorisant l’ambulatoire. J’oriente actuellement mes recherches dans ce domaine vers la chirurgie partielle de l’HBP dans le but de préserver la fonction éjaculatoire.

Sur le versant de la recherche pédagogique, j’ai eu l’occasion de participier au développement et à l'évaluation d'outils pédagogiques notamment d’une plateforme de simulation à la consultation que j’ai pu évaluer dans une étude prospective randomisée contrôlée ayant pour but de comparer l’impact de ce simulateur sur la réussite aux épreuves de fin d’année des étudiants de 2ème cycle de médecine. Ces travaux de recherche sont réalisés dans le cadre du centre de simulation du CHU d'Angers (AllSims).

 

 

Mots-clés

  • cancer de prostate
  • cancer de vessie
  • hypertrophie bénigne de la prostate
  • laser
  • greenlight
  • urolift

Principales activités d'enseignement

  • Enseignement de l'urologie à la Faculté de Médecine d'Angers
  • Enseignement de l'urologie à IFSI d'Angers
  • Enseignement de la simulation en santé (centre de simulation AllSims)
  • Summer Schools de simulation en santé (centre de simulation AllSims)

Planning de consultation

Lundi

De 14:00 À 17:00
Urologie publique 0241353516, urologie@chu-angers.fr

Mardi

De 09:00 À 13:00
Urologie publique Prise de rendez-vous au 02 41 35 35 16, urologie@chu-angers.fr
De 14:00 À 17:00
Urologie publique Prise de rendez-vous au 02 41 35 35 16, urologie@chu-angers.fr

Mercredi

De 09:00 À 13:00
Urologie publique Prise de rendez-vous au 02 41 35 35 16, urologie@chu-angers.fr
De 14:00 À 17:00
Urologie publique Prise de rendez-vous au 02 41 35 35 16, urologie@chu-angers.fr

Vendredi

Urologie De 09:00 À 12:00
Urologie publique Prise de rendez-vous au 02 41 35 35 16, urologie@chu-angers.fr