Pédiatrie

Vous êtes ici : accueil offre de soins

présentation du service

La fédération de pédiatrie assure la prise en charge médico-chirurgicale des nouveau-nés, des enfants et des adolescents et leur suivi psychiatrique. L'ensemble des unités est localisé au Centre Robert Debré et dans le bâtiment de néonatalogie. Toutes les spécialités médicales et chirurgicales sont représentées.Pédiatrie - urgences

Les activités

  • Consultations pédiatriques

  • Urgences médico-chirurgicales pédiatriques


  • Clinique de l'adolescent

    Cette unité de 10 lits prend en charge des grands enfants et des adolescents, quelle que soit leur pathologie, dans un environnement spécialement adapté à cette tranche d’âge. L’unité «grands enfants clinique de l’adolescent» (Maine) accueille les enfants de plus de 8 ans et les adolescents jusqu’à 18 ans. Y sont donc reçus les enfants relevant de : pédiatrie générale, gastroentérologie, mucoviscidose, diabétologie , endocrinologie , néphrologie , pneumologie , allergologie , ou encore souffrant de difficultés psychologiques.
    L’encadrement médical est assuré par une équipe pédiatrique qui travaille en étroite collaboration avec l’équipe de pédopsychiatrie.
    (3ème étage du bat. Robert Debré)
  • Réanimation et médecine néonatale

    Véritable trait d’union entre le Centre Robert Debré et le bâtiment de gynécologie-obstétrique, l’unité de néonatalogie accueille les nouveau-nés jusqu’à 28 jours. 15 lits y sont dédiés à la réanimation, 8 aux soins intensifs et 17 à la surveillance continue. Deux chambres peuvent accueillir des mamans qui souhaitent rester auprès de leur enfant. Des réunions de puériculture sont proposées sur rendez-vous aux parents qui le souhaitent. Par ailleurs, l’unité de néonatalogie bénéfice de 5 lits d’hospitalisation "mère-enfant".
  • Réanimation et soins continus pédiatriques

  • Neuropédiatrie et neurochirurgie de l'enfant

    Cette unité est organisée en 3 secteurs :
    - hospitalisation des enfants atteints des maladies neurologiques
    - consultations avec le laboratoire d’électro-encéphalographie,
    - consultations médico-psychologiques et orthophoniques
    La neuropédiatrie est également Centre de référence pour la prise en charge de la mort subite du nourrisson. L’unité travaille en relation avec le Centre d’Action Médico-Sociale Précoce situé au même étage.
  • Immunologie Hématologie et Oncologie pédiatriques

    Cette unité prend en charge les enfants porteurs : d’affections malignes, de maladies hématologiques et/ou de désordres immunitaires. Cette unité est composée de 3 secteurs d’hospitalisation : hospitalisation conventionnelle, hospitalisation de jour pour la réalisation de bilans et de traitements en externe, secteur protégé destiné à l’isolement des enfants profondément immunodéprimés.
  • Chirurgie pédiatrique

    Activité spécifique de chirurgie pédiatrique


    La chirurgie pédiatrique accueille les enfants devant bénéficier d’une intervention ou d’une surveillance chirurgicale, programmé et en urgence. Toutes les spécialités chirurgicales sont présentes, excepté la chirurgie cardiaque, activité réglementée qui est réalisée au CHU de Nantes. Les interventions viscérale, urologique, orthopédique, traumatologique, neurochirurgicale, ORL, stomatologique, ophtalmologique et plastique, sont donc réalisées au bloc opératoire dédié à la chirurgie de l’enfant par des chirurgiens spécialistes et des anesthésistes pédiatres.

     

    L’unité d’hospitalisation de l’enfant opéré est choisie en fonction de sa pathologie (ambulatoire, conventionnel, ou réanimation néonatal ou pédiatrique,) et de son âge (nouveau-nés, nourrissons, enfants, adolescents). Un des parents peut rester auprès de lui en permanence, sauf en réanimation du fait de la nécessité de soins continus.

     

    Dans le cadre de ses fonctions universitaires, l’unité de chirurgie pédiatrique a développé des activités de recours avec des parcours de soins spécifiques multidisciplinaires dans les domaines suivants :

    -          Les troubles sphinctériens et le suivi à long terme des patients ayant une pathologie congénitale colorectale (maladie de Hirschsprung, malformations anorectales), en collaboration avec la gastro-entérologie pédiatrique et la pédopsychiatrie.

    -          Les pathologies congénitales du thorax : atrésie de l'oesophage, hernie diaphragmatique, déformations thoraciques (pectus), en collaboration avec la pneumo-pédiatrie.

    -          La chirurgie bariatrique de l’adolescent, en collaboration avec l’endocrino-pédiatrie.

     

    Liens internet pathologies chirurgicales de l’enfant :

    Société française de chirurgie pédiatrique : Fiches pratiques d’information sur les interventions chirurgicales les plus souvent pratiquées chez l’enfant.

    http://www.chirpediatric.fr/acces-public11

     

  • Psychiatrie de l'enfant et de l'adolescent

    L’équipe de Psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent intervient dans plusieurs cadres :
    - Services d’urgence : tentatives de suicide, situations de crises, maltraitance, dépressions d’enfant et d’adolescents, difficultés psychosociales, violences, réquisitions pour examens médicolégaux… 
    - Permanence d’Accueil Pédiatrique de l’Enfant en Danger (PAPED)
    - Clinique de l’Adolescent : Cinq des 10 lits sont dévolus aux adolescents de 12 à 18 ans présentant des difficultés psychologiques : tentatives de suicide, troubles des conduites alimentaires, situations de crise familiale, maltraitance… (en partenariat avec le Césame)
    - Maternité : soins psychiques au sein de l’unité Psychologie Périnatale (en partenariat avec le Césame et les services de PMI).
    - Pédopsychiatrie de liaison : Il s’agit des soins psychologiques apportés aux enfants hospitalisés dans les différentes unités du pôle pédiatrique 
    -  Consultations externes de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent.
    Cette unité est intégrée au Département de Psychiatrie et de Psychologie Médicale et au Pôle Enfant
  • Permanence d’Accueil Pédiatrique de l’Enfant en Danger PAPED

     L’équipe de Psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent assure également le suivi psychologique des enfants accueillis pour maltraitance à la Permanence de l’Accueil départemental Pédiatrique de l’Enfant en Danger (PAPED), suite à un signalement ou une procédure judiciaire.
  • Pédiatrie cardio-vasculaire

  • Nourrissons Jeunes enfants

    Cette unité accueille les enfants relevant d’une pathologie médicale ou chirurgicale, âgés de :
    - moins de 10 ans pour le secteur Médecine
    - moins de 3 ans pour le secteur Chirurgie.
    Cette unité a une capacité d’accueil de 20 lits. Les enfants de moins d’un mois sont hospitalisés en néonatalogie.(3ème étage du bat. Robert Debré)
  • Endocrinologie Diabétologie pédiatriques

    L’hôpital de jour «Anjou» qui prend en charge les enfants jusqu’à 18 ans. Cette unité assure l’exploration et le suivi des enfants présentant une des caractéristiques ou pathologies suivantes : retard de croissance (retard de croissance intra utérin, syndrome de Turner, déficit isolé en hormone de croissance ou insuffisance hypophysaire, maladies osseuses constitutionnelles), grande taille, avance ou un retard pubertaire, pathologie endocrinienne (hypophyse, thyroïde, surrénales, gonades), diabète (traitement par multi-injections ou pompe à insuline), obésité (commune ou secondaire à une dysfonction hormonale, un syndrome de Prader-Willi).
    Une éducation thérapeutique, individuelle ou collective, y est également proposée pour les enfants diabétiques et les enfants obèses. L’unité est également le siège : du réseau régional de Diabète de l’enfant (Diabenfant) destiné à améliorer l’équilibre des enfants diabétiques de la région et de l’antenne pédiatrique du Centre Labellisé des Maladies Rares de la Réceptivité Hormonale.
  • Douleur Soins palliatifs Soins de supports pédiatriques

    La cellule de prévention et traitement de la douleur pédiatrique, mise en place depuis janvier 2006, intervient à la fois auprès des enfants et leurs familles et des professionnels de santé. Elle propose entre autres : de gérer les situations d’analgésie difficile, aiguë ou chronique, à l’hôpital ou à domicile, pour les enfants en soins curatifs ou palliatifs, d’élaborer des protocoles d’analgésie homogènes au sein du Pôle Enfant, d’informer l’enfant et sa famille sur la douleur et les moyens de l’éviter et la soulager, d’assurer la formation régulière locale et régionale, de réaliser une activité de recherche sur la douleur.

Mots-clés

  • enfant
  • pédiatrie
  • néonatalogie
  • adolescent
  • nourisson
  • paped