Pr. PHILIPPE MENEI

Vous êtes ici : accueil offre de soins

Professeur des universités - praticien hospitalier

Spécialité(s)
  • Neurochirurgie
  • Chirurgie du rachis
  • Chirurgie hypophysaire
  • Tumeurs cérébrales et neurooncologie
  • Neurochirurgie du handicap (pédiatrique et adulte)
Service(s)

Activités médicales

Spécialité(s)

  • Neurochirurgie
  • Chirurgie du rachis
  • Chirurgie hypophysaire
  • Tumeurs cérébrales et neurooncologie
  • Neurochirurgie du handicap (pédiatrique et adulte)

Activités de recherche et d'enseignement

Présentation

Mon intérêt en recherche s’est porté très tôt sur les applications des biotechnologies en neurochirurgie. Ceci m'a ammené à intégrer dès mon arrivée à Angers le laboratoire du Pr Jean Pierre Benoit, actuellement Unité INSERM U1066 "Micro et nanomédecines". J'y anime un groupe, où les thématiques développées sont les thérapies cellulaires, les nanotechnologies et l'ingéniérie tissulaire. Ces outils ont été développés pour la réparation du système nerveux et plus récemment pour le traitement des tumeurs cérébrales. Ces travaux m'on conduit à publier plus de 165 articles dans des revues internationale, et à encadrer 9 thèses d'Université et 13 master 2.

La neuroncologie est devenue au fil des ans ma thématique principale, et je tente d'en aborder tous les aspects, fondamentaux, translationels et cliniques en développant des programmes de recherche, souvent multicentriques et multidisciplinaires. Ceci m'a permis de coordonner en 2005 un workpackage dans un programme Européen (5ème PCRDT) sur ce thème. J'ai aussi obtenu et coordonné plusieurs projets nationaux de recherche translationnelle comme le "Grand Ouest Glioma Project" financé par L'INCa au titre des réseaux structurants des cancéropôles 2005-2009 (1 million d'€), la création d'une base clinico biologique gliome dans le cancéropôle grand Ouest (Ligue contre le Cancer 2011 35 000 €) et la collection clinico biologique nationale de glioblastome  au titre de l'AAP INCa 2012 sur les Collections Biologiques Nationales (654 000 €). L'animation de la neurooncologie au niveau interrégional, en tant que coordinateur du réseau gliome du Cancéropôle Grand ouest, m'a permis d'initier, en collaboration,  un grand nombre d'autres projets translationnels originaux, en particulier avec les équipes d'Henri Vie de Nantes sur l'immunotherapie (Labex IGO), l'équipe  "Génétique du chien de Catherine André à Rennes et les écoles vétérinaires sur le gliome spontanné du chien (financements Cancéropôle) et les écoles d'ingénieurs (Bourse SFN), et plus récemment un projet d'épidémiologie sur pesticides et glioblastomes. C'est ainsi que grâce à des financements PHRC régionaux ou de la Ligue ou du cancéropole Grand Ouest, j'ai pu, en tant qu'investigateur principal, mener des essais sur de microsphères biodégradables libérant du 5-FU, puis sur un nouveau type de vaccination contre le glioblastome, et prochainement un nouveau type de nanocapsule pour radiothérapie interstitielle. Ces travaux m'ont conduit à être contacté par l'industrie pharmaceutique pour porter des essais au niveau national [IP en France pour l'essai thérapie génique du glioblastome en 2009 (ARK ther), pour la thérapie locale par microbeads (Biocompatible)].

Mon intérêt en recherche s’est porté très tôt sur les possibilités de réparer le système nerveux central et les neurotransplantations. L’idée que nombre de greffes ne fonctionnent que comme des pompes à facteurs trophiques, m'a amené à développer des microsphères biodégradables, implantables par stéréotaxie,  libérant de façon contrôlée des facteurs neurotrophiques puis à m’intéresser aux thérapies géniques et aux cellules souches mésenchymateuses. Mon parcours m’a conduit à travailler un anaux USA, comme Visisting professor  dans les laboratoires du Miami Project to Cure Paralysis, University of Miami School of Medicine.

Mes travaux sur la réparation du système nerveux se sont étendus à la pratique clinique avec la création de consultations pluridisciplinaires du neuro-handicap, la création et le financement d’une UF de Thérapie Cellulaire et Moléculaire au sein du Département de Neurochirurgie, et la mise en place des neurotransplantations au CHU avec la participation à une étude multicentrique sur les allogreffes de neurones foetaux dans la chorée de Huntington, et plus récemment des essais cliniques en construction avec des cellules souches mésenchymateuses dans plusieurs affections dont  l’infirmité motrice cérébrale.

Mots-clés

  • tumeurs cérébrales
  • neuro oncologie
  • médecine régénérative
  • therapie cellulaire et génique
  • nanotechnologie
  • biotechnologie

Réseau de recherche

Base nationale multicentrique de données clinico-biologiques de Glioblastomes
La Base Clinico Biologique nationale Glioblastome (coordinateur Pr Philippe Menei)est une des 12 bases clinico biologiques fiancéeset labelisées par l'Institut national du Cancer (INCa). Contexte scientifique: Les tumeurs malignes du système nerveux central représentent un enjeu de santé publique en raison de leur incidence croissante, de leur caractère souvent incurable et de la morbidité qu'elles génèrent. Le projet présenté se focalise sur les glioblastomes (GBM) parce que ce sont les plus fréquentes et les plus agressives des tumeurs cérébrales primitives malignes, qu'elles ont un traitement bien standardisé, au moins en première ligne, permettant de constituer une cohorte relativement homogène, et leur pronostic sombre permet d'avoir un suivi complet en quelques années. Les GBM posent de nombreuses difficultés en raison de l'absence de reproductibilité du diagnostic histologique, et soulèvent de nombreuses questions concernant les relations terrain génétique/environnement ainsi que le traitement. Il y a un besoin urgent de biomarqueurs permettant d'identifier formellement les sous types de GBM, de prévoir le pronostic ou la réponse au traitement, et de comprendre la susceptibilité génétique à des carcinogènes environnementaux. Seules d'ambitieuses études translationnelles basées sur de larges cohortes constituées au travers de bases clinicobiologiques (BCB) permettront d'identifier ces biomarqueurs. L'inclusion des patients atteints d'un glioblastome se fait au niveau des 22 centres participants au projet, répartis sur tout le territoire métropolitain, constitués des CHU et Centres de Lutte contre le Cancer et impliquant les équipes des services de Neurochirurgie, Anatomie pathologique, Radiologie, Oncologie, les Tumorothèques et Centres de Ressources Biologiques. De nouveaux centres vont rapidement rejoindre le réseau (Henri Mondor, Beaujon et HIA Val de Grâce à Paris, HIA Ste Anne à Toulon, Nancy, Reims, Besançon, Colmar).

Unité de recherche

Unité Micro et Nanomédecines Biomimétiques (MINT) UMR-S 1066

Fonction dans cette unité : Enseignant chercheur

Principales activités d'enseignement

Local:

     Responsable de la discipline Neurochirurgie depuis 2000

     Enseignement à la Faculté de Médecine d'Angers: L2 et L3, Capacité Médicale d’Urgence, DU Douleur et Soins Palliatifs

     Ratachement de la Faculté d'Angers au DIU de Neurooncologie en 2013

     EPU et FMC divers sur la chirurgie du rachis dégénératif, la spasticité, la douleur et les tumeurs cérébrales.

 

Régional et Inter-régional:

     Coordinateur Inter régional du DES Neurochirurgie d'oct 2006 - oct 2010

     Enseignement pour le DES/DIS de Neurologie-Neurochirurgie, de Chirurgie           Générale, et d’Endocrinologie région Grand Ouest 

 

National

     Organisation des Journée nationale d'Enseignement,  collège de Neurochirurgie: Paris, 2004 et 2014

     DIU national de Neurooncologie

 

International:

     Master 2 "Pharmaceutical Engineering" 2013 Université de Navare Espagne

Planning de consultation

Mercredi

De 14:00 À 18:00
Prendre un rendez-vous 02 41 35 48 22 02 41 35 48 22
Service de neurochirurgie privée

Jeudi

De 08:30 À 12:30
Prendre un rendez-vous 02 41 35 48 22 02 41 35 48 22
Service de neurochirurgie publique consultation du neurohandicap, pluridisciplinaire (un neurochirurgien, un chirurgien orthopédiste, un médecin rééducateur) consultation trimestrielle

Vendredi

De 08:30 À 12:30
Prendre un rendez-vous 02 41 35 48 22 02 41 35 48 22
Service de neurochirurgie publique