Denis Mukwege donne son nom au bâtiment de gynécologie-obstétrique

Vous êtes ici : accueil Le CHU d'Angers Espace presse Communiqués de presse Communiqués année 2023

La communauté hospitalière angevine a souhaité rendre hommage aux combats de Denis Mukwegue, gynécologue-obstétricien congolais formé au CHU d’Angers et à l’amitié qui le lie au CHU et à ses acteurs. Une cérémonie s’est tenue au CHU, ce vendredi 6 octobre, pour baptiser de son nom le bâtiment de gynécologie-obstétrique (comportant la maternité) : bâtiment Denis-Mukwege – santé de la femme.

Denis Mukwege aux côtés de Cécile Jaglin-Grimonprez, Directrice Générale du CHU, Pr Philippe Descamps, chef du service de gynécologie-obstétrique au CHU.
Crédit : Catherine Jouannet - CHU Angers


Son attachement à Angers et au CHU

L’attachement de Denis Mukwege, « l’homme qui répare les femmes », au CHU d’Angers et à la ville ne s’est jamais démenti : c’est avec le centre hospitalo-universitaire d’Angers qu’il a choisi de coopérer dès lors qu’il s’est agi de former les praticiens de l’hôpital de Panzi à la chirurgie gynécologique de la reconstruction.
Le 1er décembre 2015, cette coopération était officialisée en sa présence au CHU.

l’établissement a régulièrement accueilli des stagiaires de cet hôpital pour venir se former à la chirurgie gynécologique réparatrice auprès du service de gynécologie-obstétrique, en particulier avec le Dr Sébastien Madzou.

Les professionnels du CHU d’Angers participent à l’amélioration du fonctionnement de l’hôpital de Panzi (appui managérial et organisationnel, expertise médicale). Un volet enseignement et recherche a été ajouté à cette coopération avec l’université d’Angers et l’université évangélique en Afrique.

Biographie et parcours de Denis Mukwege

  • Né le 1er mars 1955 en République Démocratique du Congo (RDC)
  • 1983 : obtient son doctorat de médecine à l’université du Burundi
  • 1984 : obtient une bourse et arrive à l’université d’Angers pour se former à la gynécologie-obstétrique
  • Du 1er mars 1987 au 24 juillet 1988 : étudiant en 3e année de CES d’obstétrique gynécologique, Denis Mukwege effectue plusieurs remplacements en tant qu’interne dans le département de gynécologie-obstétrique au CHU
  • 1er novembre 1987 : nommé attaché associé au CHU
  • 2 mai 1989 : retour en RDC
  • 1999 : prend la direction de l’hôpital de Panzi
  • 2014 : reçoit le Prix Sakharov
  • 5 octobre 2018 : le prix Nobel de la paix lui est attribué
  • 10 mai 2022 : dernière venue au CHU d’Angers


Denis Mukwegue devant la plaque baptisant de son nom le bâtiment de gynécologie-obstétrique du CHU d'Angers, ce 6 octobre 2023.
Crédit : Catherine Jouannet - CHU Angers




Publié le 6 octobre 2023 Mis à jour le 13 décembre 2023