Le programme technique destiné aux architectes de l’opération Terre et Maine intègre des cibles HQE, Haute qualité environnementale. Pilotage énergétique, chauffage, isolation thermique, le futur bâtiment qui regroupera les services de Gériatrie et des Soins médicaux et de réadaptation répond à des performances énergétiques très précises. Tour d'horizon :

Les niveaux de performance exigés par le CHU sont les suivants :

  • Très performant (gestion de l’énergie, confort hygrométrique, qualité des espaces sanitaires, gestion de l’entretien et de la maintenance ;
  • Performant : gestion de l’eau, confort acoustique, confort visuel, qualité sanitaire de l’air et de l’eau.

Chauffage

  • Lors du dépôt du permis de construire en décembre 2020, le CHU a demandé des performances supérieures de 20 % par rapport à la réglementation ;
  • Les centrales de traitement d’air double flux permettent une récupération d’énergie d’environ 70 % ;
  • L’empreinte carbone est diminuée par l’usage de combustible biomasse délivré par le réseau de chaleur du CHU.

Pilotage énergétique

Les installations techniques du bâtiment sont instrumentées pour permettre son pilotage de façon automatique, avec des corrections manuelles.

Confort d’été

Plusieurs calculs par logiciel, appelée simulations thermodynamiques (STD), ont permis de faire évoluer les performances des matériaux d’isolation et des détails de conception.
Objectif : répondre à la fois au confort d’hiver mais surtout d’été, avec des calculs basés sur les référentiels climatiques des derniers étés caniculaires.

Le confort d’été au sein du bâtiment Terre et Maine est assuré par :
  • une enveloppe extérieure du bâtiment très isolée ;
  • des brise-soleil ponctuels et des volets roulants électriques ;
  • des vitrages traités contre le rayonnement solaire ;
  • une toiture terrasse de teinte blanche permettant de réfléchir les rayonnements 
Les chambres bénéficient d’un soufflage d’air supérieur aux besoins de base, ce qui permet un meilleur renouvellement d’air (hygiène améliorée) et la gestion des pics de chaleur par son rafraichissement en été. Ce principe est un bon compromis entre confort des résidents et consommations électriques.

Les systèmes de production de froid ont été conçus pour une optimisation des consommations électriques selon les conditions climatiques.


Publié le 2 mai 2023 Mis à jour le 22 mai 2024